top of page

L'amour du terroir et la sensualité de la terre...

J’ai un immense jardin et, dans un monde où les technologies semblent nous éloigner toujours plus des champs labourés et des forêts murmurantes, je redécouvre le plaisir coupable de me salir les mains. 

Toutefois, mon amour pour le terroir, cette terre nourricière, ne se résume pas à un penchant pour les plantations de carottes bio ou une obsession pour les fromages au lait cru (quoique très justifiée... n'est ce pas?). 

l'amour du terroir: dessin de coquelicots en zentangle

Non, c’est une aventure spirituelle, sensuelle, qui me lie à mon environnement !

L’amour du terroir, c'est comme un rendez-vous galant avec la nature : on en revient les joues rougies et l'âme nourrie. 

Chaque grain de terre, chaque souffle de vent est une caresse qui éveille en moi des souvenirs enfouis de temps immémoriaux. 


Se reconnecter au terroir, à la terre c’est un peu comme renouer avec un vieil amour : profondément réconfortant et toujours un peu excitant n’est ce pas?


Nos ancêtres vénéraient Gaïa, déesse de la fertilité, et ils savaient y faire avec la terre, eux! Et aujourd'hui, même si mes pas me portent plus souvent sur du béton que sur de la mousse, réapprendre à marcher pieds nus dans l'herbe est un tango sensuel, une invitation à sentir le rythme de la terre pulser sous mes pieds (après avoir passé 2 heures de bonheur à ôter orties et chardons …).


Et dans cette romance avec le terroir s'entrelace mon identité européenne, où chaque culture apporte sa propre séduction au mélange.

Ces rencontres, échanges d'idées, sont des parties de séduction intellectuelle qui renforcent mon sentiment d’appartenance à cette grande et séduisante famille qui va de la Bretagne à l'Oural.

Prendre soin de notre terroir, c’est embrasser un héritage, mais il faut le faire avec la passion d’un amant plutôt que la révérence d’un conservateur. 


l'amour du terroir: lierre et tronc d'un noyer

Savoir s'engager corps et âme dans la préservation de notre environnement, tout en honorant la volupté de ses produits, chaque bouchée de légume ou gorgée de vin étant une déclaration d'amour pour notre terre d’Europe, ses champs de blés et ses vignes abondantes.

Et j’imagine parfois un futur où chaque communauté flirterait ouvertement avec son terroir, où les enfants réapprendraient à connaître et à respecter la terre dès leur plus jeune âge, dans un jeu joyeux et insouciant. 

Un futur où les saisons nous guideraient, non pas comme des tyrans, mais comme des partenaires de danse dans la célébration de la vie.


En nous reconnectant à notre terroir et en célébrant nos racines européennes, nous ne faisons pas seulement un geste pour la planète ; nous nous offrons un retour à l'essence de ce que nous sommes, tout en flirtant avec l'harmonie de la nature et de notre communauté. 


C’est une invitation à ralentir, à savourer chaque moment avec le sourire, et à se délecter de la joie pure que procure notre terre.


Alors, m’accompagnerez vous?


ps: j’ai besoin d’aide au jardin …


l'amour du terroir: bracelet celtique en cuir

40 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comentários

Avaliado com 0 de 5 estrelas.
Ainda sem avaliações

Adicione uma avaliação
Post: Blog2_Post
bottom of page