top of page

Lady Europa se confie :

Dernière mise à jour : 26 août 2022

J’ai toujours considéré ma vie comme un labyrinthe composé d’une multitude chemins entrelacés, certains lumineux, d’autres sombres mais toujours magiques.

Chaque croisement, chaque possibilité offrent tour à tour baisers de miel ou larmes de fiel.

Certaines routes ont été prises avec réflexion, d’autres par instinct, certaines par facilité ou par devoirs mais toutes tournées vers un seul but : le centre du Labyrinthe.

Ce labyrinthe qui représente à mon sens l’Ultime, l’Excellence, la Beauté, la Perfection, la Mort aussi ne l’oublions pas, qui accompagne lentement chacun de nos pas.

Ces pas qui sont ou ont été autant de moments de délicatesse, de légèreté, de plaisir, de sensualité voire d’amour :

Raffinement d’un bouquet de pivoines fraiches, souvenir de l’odeur d’une feuille de basilic sur mes doigts tachés d’encre, plaisir infini entre les bras d’un amant, tendresse des bras potelés de mes bébés autour de mon cou, le soir, avant de s’envoler dans leur royaume de rêves d’enfants…

Et les vies de ceux qui m’accompagnent s’entrelacent autour de chacun des chemins que j’ai empruntés.

Ma fascination pour les entrelacs, provient je pense de la symétrie avec laquelle ils s’entrecroisent .

Cette perfection du trait, cette délicatesse ; chaque ligne qui jamais ne commence et jamais ne se termine.

Chacune de nos vie entrelacées, composées tour à tour du sang de nos ancêtre et de ce que nous transmettons à nos enfants.

Passé, Présent et Futur tour à tour réunis.

S’entremêlent et s’entrecroisent les fils de la vie ; le cycle des saisons qui jamais ne s’arrête et toujours renaît.

Chaque journée, la course de chars du Soleil et de la Lune se poursuit. Leur corps se fondent et pourtant aucune fusion. Juste une continuité sans interruption.

Seules, 3 femmes, parfaites, qui se transmettent tour à tour les secrets de la vie décideront un jour du moment où le fil de mon existence devra être coupé par leurs ciseaux d’or.

Nul regret, nulle amertume, juste une existence mêlée à ceux de mon Clan, dans une continuité parfaite et dans un but d’excellence. »






femme druide celtique avec une couronne de gui


150 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
Post: Blog2_Post
bottom of page